Joker

Edwige 9 jours

Pendant un film j’ai souvent tendance à décrocher, je dois donc me concentrer à nouveau pour replonger dans l’histoire. Mais là... ce Joker est si psychologique, si intrigant, si déconcertant.

Joaquin Phœnix s’est emparé du personnage pour lui donner vie. Il nous ramène à la naissance du vilain et aux débuts d’une Gotham en perdition. Son interprétation est troublante de réalisme et de profondeur, il crève totalement l’écran !

Todd Phillips a réussi à nous rendre ce Joker qui nous manquait tant depuis la disparition d’Heath Ledger, honnêtement ça faisait longtemps que je n’avais pas été autant hypnotisée par un film si sombre et en même temps si proche d’une certaine réalité.
 

"Cet article regroupe un certain nombre de critiques rédigées par des professionnels. Tous professionnels soient-ils, ils ne donnent que leur propre opinion ; je vous invite à faire comme eux en allant voir ce film. Gardez cependant à l'esprit qu'il se rapproche plus d'un Batman Begins que d'un Avengers: Endgame." – Alexandre

Commentaire

Rédiger

Quelle est la dernière lettre du mot csmeve ?