Star Wars Jedi: Fallen Order

Rédigé par Alexandre il y a 5 jours

#jeu #critique #loisir

Acheté à l'occasion d'une promotion sur Steam, je ne regrette pas mon achat mais ne comprends pas comment on peut salir autant la licence.

Le jeu est plein d'aberrations graphiques. Je ne parle pas de bug parce que le jeu est sorti il y a suffisamment longtemps pour laisser le temps aux développeurs de corriger ces phénomènes. Deux exemples qui m'ont profondément agacé : - lors de la première arrivée dans le vaisseau, les vêtements continuent à flotter au vent lors du tout premier dialogue avec Cere - après avoir personnalisé son sabre laser dans le vaisseau, une animation fait sortir la lame qui passe au travers d'une poutre située au dessus de la table de personnalisation Alors oui, on pourrait se dire que ce n'est pas dramatique, mais il s'agit là d'un jeu Electronics Art et non d'un tout petit studio indépendant...

Les scènes d'action dans le jeu ont été particulièrement frustrantes pour moi. A aucun moment je n'avais la sensation de vraiment combattre. Cela m'a poussé à progressivement passer du niveau de difficulté Grand Maître Jedi à Mode Histoire.

Point positif qui fait que je ne regrette pas mon achat : le scénario. On est plongé dans un univers post-purge où on évolue avec un Jedi qui y a survécu en s'enfuyant au bon moment et en se cachant depuis. On rencontre quelques têtes connues ce qui nous permet d'avoir une idée d'où ces personnages en sont lorsque les Jedi les ont abandonné à leur sort.

Pour conclure, un jeu à acheter en promo et uniquement si vous accrochez vraiment avec l'environnement Star Wars.

Hellblade: Senua's Sacrifice

Rédigé par Alexandre il y a 1 mois

#jeu #critique #loisir

J'ai enfin terminé ce jeu ! Après 7 heures de stress permanent, c'est la délivrance. Les graphismes sont magnifiques, l'histoire est bien ficelée et que dire de l'ambiance... magistrale ! Je ne suis pas du genre peureux et pourtant, je n'étais pas tranquille en jouant à ce jeu. La psychose du personnage est parfaitement délivrée au joueur. J'avais initialement prévu de finir le jeu en une seule fois, mais l'atmosphère pesait beaucoup trop sur mon état moral et mental. Il ne faut clairement pas mettre ce jeu entre toutes les mains.

A ceux qui pensent que c'est un jeu d'horreur, il n'en est rien. On est purement dans l'angoisse permanente, et ce uniquement grâce à l'ambiance qui à été créée. J'imagine que certains sont plus affectés que d'autres en jouant à ce jeu et que cela détermine finalement le plaisir qu'on a en y jouant.

L'audio du jeu est entièrement en anglais. Ça m'arrange parce que le doublage n'est pas toujours au top, mais cela pourrait en gêner certains.

Petite remarque pour finir, les fautes de frappes en fin de jeu sont un peu décevantes.

Vampyr, de retour du playtest

Rédigé par Alexandre il y a 2 ans

#jeu #critique #loisir

La semaine dernière, j'ai eu la chance de participer à l'une des sessions de test d'un jeu que j'attends depuis un peu plus d'un an : Vampyr.

Les tests se déroulaient sur une semaine à raison de sept heures par jour directement dans les locaux de l'éditeur : Focus Home Interactive. Nous étions cinq joueurs, sélectionnés en fonction de quelques questions posées par courriels.
Ne vous attendez pas à voir ici les résultat du test, je ne ferais que donner mon impression sur le jeu. J'ai effectivement signé des papiers qui m'interdisent de dire certaines choses, mais au delà de ça, la version à laquelle nous avons joué n'est pas celle qui sortira.

Personnellement, j'ai adoré le jeu. Le studio DontNod nous offre, encore une fois, un jeu d'une grande originalité.
L'histoire nous plonge à Londres en pleine épidémie de grippe espagnole ; l'occasion parfaite de glisser une histoire de vampire. Le récit met un peu de temps à démarrer mais une fois lancé, j'avais hâte de connaître le dénouement. D'ailleurs en parlant de ça, sachez qu'il y a quatre fins possibles.
Les interactions avec les personnages non jouables poussent à l'exploration. Certains dialogues se débloquent uniquement en trouvant des indices. Ces indices peuvent être trouvés en explorant ou en discutant avec d'autres personnages.
Au delà des quêtes secondaires, le jeu exige de faire de vrais choix moraux. Vous devrez choisir entre être un monstre en vous nourrissant des PNJ, ou conserver votre humanité en vous nourrissant uniquement de rats et autres ennemis. Ces choix influenceront grandement la difficulté du jeu.

Le test s'est fait avec une manette de XBOX360, ce qui est une bonne chose. Une fois les premières compétences débloquées, on se fait plaisir grâce à une prise en mains simple et efficace.
Le jeu est très beau, le test s'est fait en ultra. Je n'ai vu que de petits bug visuels, rien de bloquant.
Le doublage VO est excellent, on ressent bien les émotions dans les voix.