Et bim !

Rédigé par Alexandre le 21/12/2022

#interne #autohébergement

Je commence par la mise en maintenance prévue de mon côté, mais sur laquelle je n'ai pas communiqué à l'avance, parce que je pensais qu'elle serait de courte durée.
Cette mise en maintenance a été rendue nécessaire par la réalisation de "gros" travaux à mon domicile. Les travaux en question générant beaucoup de poussière et n'ayant pas le matériel nécessaire pour relocaliser mon centre de données, j'ai dû entièrement le déconnecter.
J'avais initialement prévu que les travaux durent une semaine, cependant plusieurs tâches ont pris énormément de retard, notamment à cause de mon emploi du temps bien rempli en ce mois de décembre.

Je poursuis avec mon changement de matériel pour mon ordinateur personnel.
Depuis des années, je suis équipé de processeurs et carte graphiques AMD parce que j'ai toujours apprécié cette entreprise. Malheureusement, leur renouveau avec Ryzen ne m'a pas très bien réussi dans la mesure où je suis tombée sur la série de Ryzen 5 1600X qui présente des problèmes sous Linux. Cette série avait été rappelée par AMD, mais j'ai loupé le coche. Le problème en question provoquait des blocages ou des redémarrages aléatoires sous Linux (Debian, Fedora Linux, Linux Mint ou autre n'y changeait rien).
Cette année, je me suis enfin décidé à fiabiliser mon poste en changeant de processeur pour un Ryzen 5 5600X. Le pari est réussi et à moindres frais même si j'ai opté pour une nouvelle carte mère, 32 Go de mémoire vive et un nouveau NVMe de 500 Go pour les systèmes (Windows 11 et NixOS).

En parlant de NixOS, il remplace maintenant le bon vieux Debian sur mon ordinateur personnel.
Après avoir bien testé cette jeune distribution sur mon ordinateur de travail, j'ai décidé d'en faire le système d'exploitation de mon ordinateur personnel. Comme une amie a pu le dire, une fois qu'on a goûté à cette distribution, il est difficile de revenir sur des plus traditionnelles.
Je ferais très probablement un article un peu plus complet sur NixOS dans quelque temps.

Je continue avec les systèmes d'exploitation avec cette fois une nouvelle version d'Arium, basée sur Windows 11.
Longtemps utilisateur d'Arium 7 notamment, je m'en suis détourné avec la sortie des versions basées sur Windows 10. Aujourd'hui, j'y retourne parce que je ne souhaite plus perdre du temps à nettoyer Windows. L'autre raison est qu'il n'est plus activé par défaut et donc qu'une licence Windows doit être entrée, même si l'outil de personnalisation embarqué permet une activation jusqu'en 2038 (je n'ai personnellement pas testé). À titre d'information j'ai activé Arium 11 à l'aide d'une licence Windows 7 Pro que j'avais mise à jour lors du passage à Windows 10.
La page Arium a été mise à jour et je songe très fortement à ajouter un lien de téléchargement.

La mise en maintenance m'a permis de travailler sur plusieurs éléments de ce cybercarnet et songer à son avenir.
Au niveau de ce qui a été fait, j'ai pu corriger différents problèmes sur le favicon et l'indexation. J'en ai également profité pour passer à la dernière version d'hugo, le moteur qui génère les pages statiques servies par nginx.
Concernant l'avenir, je vais utiliser grammalecte en CLI pour corriger les futurs et anciens articles. Je profiterais de cette occasion pour mettre à jour ou supprimer d'anciens articles. Le dernier projet consistera à l'ajout d'une barre de recherche, probablement fournie par un moteur de recherche externe.

Que la force soit avec vous.