Solo: A Star Wars Story

Alexandre 14 jours

Je viens de m'apercevoir que personne ici n'avait parlé de ce film. Heureusement, cet article d'Hitek.fr me l'a remis en tête.

Han Solo est un personnage emblématique de la saga Star Wars et c'est pour cette raison que de nombreux fans attendaient d'en savoir plus sur la jeunesse du célèbre contrebandier.

"Emblématique" oui et c'est justement pour ça qu'il ne fallait pas se louper.

Je trouve qu'un préquel est toujours plus ambitieux qu'une suite. D'une part il faut coller à l'histoire de la suite existante en évitant de partir dans tous les sens. D'autre part, il faut composer avec l'imagination du premier public. C'est précisément là que Solo : A Star Wars Movie est un échec à mes yeux. Le prétentieux Han Solo au mille vies de la première trilogie s'est avéré n'être qu'un simple humain. A mes yeux, la légende construite par George Lucas autour de ce personnage a été bafouée. Afin de finir ce paragraphe que je pensais faire bien plus court, deux exemples de préquels que j'ai apprécié et qui, de mon point de vue toujours, ne souffrent pas des mêmes défauts : Rogue One - A Star Wars Story et X-Men : le commencement.

L'échec [...] peut aussi s'expliquer par sa sortie trop rapide après l'Episode VIII, seulement 5 mois

A l'heure des abonnements illimités et s'agissant d'un film de l'univers Star Wars, je trouve cette excuse un peu faiblarde, mais bon.

La communication n'avait pas commencé avant la sortie de l'Episode VIII car cela aurait pu troubler le grand public.

Comme quoi ils nous prennent vraiment pour idiots.

Maintenant que vous savez ce que je pense du film, mais également de l'article d'Hitek.fr, je vais vous faire une recommandation. Ne dépensez pas trop d'argent pour ça mais faites vous votre propre opinion !

Bon allez Disney, sans rancune hein.

Aladdin (2019)

Edwige 19 jours

Partie un peu sceptique, comme à chaque découverte de live movie Disney, j'en suis ressortie conquise.

J'avais l'impression de voir les 1001 nuits prendre vie, avec quelques nouveautés en plus, et c'était tout à fait ce que je recherchais.

On en prend plein les yeux et les oreilles tout du long, et Will Smith rempli totalement son rôle de génie un peu déjanté ! Pourtant, j'étais frilleuse rien qu'à l'idée de le voir endosser ce type de rôle qu'il n'avait pas joué depuis longtemps, le type de rôle qui, pourtant, a fait décoller sa carrière (cf Le Prince de Bel-Air).

En bref, je vous le conseille, à vous autant qu'à vos mini-vous, c'est un plaisir à regarder et à écouter, même si, encore une fois, je vote pour la VOST (:

Supprimer de vieux fichiers

Alexandre 21 jours

Allez hop, c'est du vite fait bien fait, ça ne coûte rien et ça peut servir :

Bash

find /chemin/vers/le/dossier/contenant/les/fichier/* -mtime +30 -exec rm {} \;

Cette petite ligne de code utilise find pour trouver l'ensemble des fichiers ayant plus de 30 jours et les supprimer. Il est possible d'obtenir la liste des fichiers en remplaçant rm par echo.

Bien entendu, find prend tout un tas de paramètres différents et est un outil très puissant. Le maîtriser peut prendre du temps, mais peut également en faire gagner énormément. Les exemples/cours ne manque pas sur internet.

Optimiser les images de son site web

Alexandre 25 jours

Soucieux du temps de chargement des pages, notamment de celle d'accueil, j'optimise depuis quelques temps les images présentent sur ce site. Le but de cette optimisation est de réduire leur poids sans pour autant perdre en qualité visible. La plupart (la totalité ?) des images téléversées étant au format png ou jpeg, je me suis concentré exclusivement sur ces formats.

Certains CMS gère l'optimisation au téléversement des images, mais ce qui n'est pas le cas de PluXML. Je suis donc parti sur une tâche planifiée utilisant deux paquets qu'on installe comme ceci :

Bash en root

apt install optipng jpegoptim

Afin d'automatiser le procéssus, j'utilise la commande find pour trouver les fichiers portant l'extension souhaitée et applique la commande correspondante ; cela donne :

Bash

find /chemin/vers/le/dossier/contenant/les/images -iname "*.png" -exec optipng -o7 -strip all -preserve {} \;
find /chemin/vers/le/dossier/contenant/les/images -iname "*.jpg" -exec jpegoptim -m90 --strip-all --preserve --preserve-perms {} \;

Je travaille actuellement à la mise au point d'un petit script que je distribuerais une fois cet article édité.

Adresse IP dynamique et auto-hébergement

Alexandre 39 jours

Oui, encore en 2019, certains fournisseurs d'accès à internet trouvent un intérêt aux IP dynamiques. Ne me demandez pas lequel, je ne sais pas. Ce que je sais, c'est qu'étant chez Sosh, j'ai ce problème. Problème, non, pas tant qu'on a pas besoin d'accéder à un service qu'on héberge chez soi. En effet, certains services nécessite un accès distant, que ce soit via une adresse IP ou un sous-domaine. Malheureusement, si l'IP change lorsque le modem (la box) redémarre, les deux méthodes d'accès ne fonctionnent plus.

Heureusement, des services comme DynDNS et NoIP proposent de mettre automatiquement à jour un enregistrement DNS avec l'IP externe de votre domicile. Le problème de ces deux outils, sur lesquels vous êtes forcément tombé en cherchant une solution, c'est qu'ils ne sont pas gratuits à vie. Au lieu de payer pour ce genre de service, j'ai opté pour un nom de domaine chez OVH. C'est également payant, mais aussi bien plus souple, en plus d'être français.

Dans la suite de cette article, j'explique la méthode que j'utilise pour mettre à jour un sous-domaine OVH en fonction de l'IP externe de mon modem via l'outil ddclient.